Bien débuter la pêche aux leurres : les incontournables

Mis en avant

Ca y est, vous êtes décidé. Après plusieurs vidéos YouTube, la rencontre d’un pêcheur aux leurres pratiquant, ou d’un détaillant qui vous a vanté les mérites de la technique, vous en êtes convaincu : pour vous l’année 2021 sera l’année de la pêche aux leurres. Et vous n’avez plus très longtemps à attendre pour vous lancer, puisque cette année, l’ouverture du carnassier a lieu le samedi 24 avril. Vite, vite, il faut vous préparer pour mettre toutes les chances de réussite de votre côté ! Si en théorie, tout peut sembler simple dans cette pratique, en réalité, vous allez vite constater qu’on ne pêche pas aux leurres comme on pêche la carpe en batteries de cannes ou la dorade en surfcasting (qui sont elles-aussi des techniques très pointues, mais bien différentes). C’est bien logique, et c’est d’ailleurs ce qui fait la beauté de la pêche : chaque technique a des spécificités, pour lesquelles ont été décliné des gammes de matériel qui paraissent parfois bien compliquées à décrypter pour le pêcheur néophyte, ou pour celui qui souhaite découvrir une nouvelle technique. Dans l’article qui suit, nous allons vous donner quelques tuyaux pour réussir votre première ouverture, en repartant des « basiques », des valeurs sûres qui fonctionnent !

De l’importance de choisir le juste ensemble

Sachez d’abord que pour les cannes et les moulinets, il existe deux grandes catégories : spinning et casting. Nous ne saurions trop vous recommander de vous diriger vers une canne spinning si vous débutez, son utilisation étant plus simple et plus instinctive. Un modèle de 2m40 à 2m70 fera très bien l’affaire si vous pêchez du bord. En bateau, comme pour n’importe quelle autre technique de pêche, vous pourrez réduire la longueur. Concernant la puissance de votre canne, optez pour une 7-28 grammes, qui vous permettra une plus grande polyvalence que des modèles aux puissances plus faibles ou plus importantes, qui sont dédiés à des pêches très fines ou au contraire très fortes. C’est là tout l’avantage d’une canne de la puissance conseillée : vous permettre de lancer des leurres qui pèseront entre 7 et 28 grammes, soit une fourchette de plus de 20 grammes. Et nous allons le voir après : cette fourchette en comprend beaucoup, des leurres ! Si vous avez le choix (au moins autant que sur www.integralpeche.fr !), privilégiez une canne à action de pointe ou semi-parabolique, qu’il vous sera plus simple de manier durant les combats et vous permettra de pêcher avec plus de types de leurres.

Nous vous conseillons d’équiper votre canne d’un moulinet en taille 2000 à 3000, qui saura équilibrer votre ensemble, et contenir juste le fil dont vous avez besoin. En fil donc, nous vous recommandons d’opter pour de la tresse plutôt que pour du nylon, cette première offrant une grande sensibilité ainsi qu’une parfaite maitrise de votre ligne, pour des diamètres inférieurs. Une tresse entre 10 et 14 centièmes vous offrira une jolie résistance de 6 à 10 kg, ce qui est déjà pas mal ! Raccordez ensuite cette tresse à un bas de ligne en fluorocarbone (https://www.youtube.com/watch?v=jasrf24wYiM) en 25 à 30 centièmes. L’avantage du fluorocarbone est qu’il est invisible sous l’eau et très résistant, y compris aux dents tranchantes du brochet, dans ses plus gros diamètres. Un morceau de 50 cm à 1 mètre sera largement suffisant. Pour plus de confort pendant la pêche, pensez à attacher une agrafe en son extrémité. Celle-ci vous permettra d’éviter de couper et de refaire un nœud à chaque changement de leurre.

La sélection de la team Integral Pêche :

Un ensemble :
https://www.integralpeche.fr/fiche/ensemble-sakura-canne-redbird-moulinet-ginaka-20/70157
Une canne :
https://www.integralpeche.fr/fiche/canne-quantum-drive-spin/68723
https://www.integralpeche.fr/fiche/canne
-spinning-13-fishing-fate-black/69731
Un moulinet :
https://www.integralpeche.fr/fiche/moulinet-shimano-sedona-fi/64540
https://www.integralpeche.fr/fiche/moulinet-daiwa-revros-lt-2019/67810
Une tresse :
https://www.integralpeche.fr/fiche/tresse-sakura-8x-sensibraid-150-m/65248
Un fluorocarbone :
https://www.integralpeche.fr/fiche/fluorocarbone-shimano-yasei-predator-50m/70686

Le choix des leurres : les « basiques » incontournables

Bien, vous êtes équipé. A présent, occupons-nous justement des leurres, le centre névralgique de notre pratique ! Notre postulat de départ étant que vous débutez la pêche aux leurres, nous avons sélectionné pour vous quelques pépites dont vous pourrez garnir votre boite de pêche sans crainte.

L’incontournable (mais qui tourne) : la cuiller

Ah la cuiller, cet ancestral leurre tournant ou ondulant, bien souvent le premier de notre collection, et qui reste dans nos cœurs, même après des années de pêche, tant son efficacité est redoutable.

D’une simplicité enfantine, la cuillère se lance et se ramène de façon linéaire, pour mettre sa palette en action sur son axe. Apparue avant le début du XXème siècle, elle était dans un premier temps destinée à la pêche de la truite en rivière. Puis, l’expérience a prouvé que celle-ci prenait de la perche et du brochet. En adaptant les modèles, les coloris et les tailles, il est aujourd’hui possible de pêcher presque tous les carnassiers avec cette technique, y compris le silure, sur des cuillers géantes ou à double palettes.

La sélection de la team Integral Pêche :

https://www.integralpeche.fr/fiche/cuillers-mepps-comet-n2-decoree-argent-points-rouges/46870
https://www.integralpeche.fr/fiche/cuiller-mepps-lusox-n2-argent/45134
https://www.integralpeche.fr/fiche/kit-mepps-5-cuillers-perche/6269

Le crankbait : quand efficacité rime avec simplicité

Les crankbaits sont des leurres durs plongeants de formes trapues qui sont étudiés pour travailler sans qu’il soit nécessaire d’effectuer une animation particulière. Equipés d’une grande bavette, ils permettent de pêcher dans des hauteurs d’eau variables suivant les modèles mais sont principalement étudiés pour prospecter les profondeurs. Le crankbait  peut être coulant ou suspending, remonter à la surface lorsqu’on ne le ramène plus, ou descendre sur le fond. Ce leurre est idéal pour la pêche du sandre, du brochet, du silure et du black-bass. Très souvent, les crankbaits sont équipés de billes bruiteuses qui viennent s’entrechoquer dans le corps du leurre et ainsi ajouter un aspect sonore intéressant aux vibrations déjà très appétissantes. Strike King, Spro, Savage Gear ou encore Rapala proposent des modèles de toutes les tailles et de tous les coloris qui conviennent aux pêches de tous les carnassiers.

La sélection de la team Integral Pêche :

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-strike-king-pro-model-series-4s/70722
https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-rapala-shad-dancer-5-cm/58452
https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-savage-gear-3d-gravity-crank-mr-73cm/70276

Le spinnerbait et sa jupe font tourner la tête des carnassiers !

Le spinnerbait est un leurre dur de la famille des cuillers. En forme de V, il est composé de deux bras métalliques. Le premier possède une ou deux palettes, tandis que le deuxième est vêtu d’une tête plombée pour le lest et d’une jupe qui camouffle un hameçon simple sur lequel peut être ajouté un leurre souple, à la convenance du pêcheur. Son utilisation est proche de celle de la cuiller, et se révèle donc très simple. Le spinnerbait s’utilise en lancer/ramener dans les zones calmes et encombrées. Sa profondeur de nage dépend de l’inclinaison de la canne et de la vitesse avec laquelle il est ramené. C’est le leurre idéal pour la pêche du brochet et du black-bass pendant les périodes de grosse chaleur estivale. Des modèles plus petits ont fait leur apparition pour la pêche du chevesne et de la perche.

La sélection de la team Integral Pêche :

https://www.integralpeche.fr/fiche/spinner-river2sea-bling-14g-dw/67710
https://www.integralpeche.fr/fiche/spinnerbait-strike-king-mini-king/70725
https://www.integralpeche.fr/fiche/micro-spinner-scratch-tackle-altera-14g/68504

Le shad souple, la polyvalence à portée de bourse

« Le plastik c’est fantastik ! » Les leurres souples shad font partis des indispensables à avoir dans vos boîtes à leurres. Ils ne sont pas chers, et se montrent redoutables une fois dans l’eau. Il s’agit du type de leurres souples le plus utilisé pour la pêche du carnassier. Il est possible de prendre aussi bien du brochet, du sandre, de la perche ou du silure, pour peu que l’on adapte sa taille et sa tête plombée. Véritable leurre passe-partout, il est aussi bien efficace en pêche verticale qu’en pêche linéaire. Delalande, Fox Rage et Sawamura sont quelques-unes des grandes marques reconnues et dont les leurres sont de véritables aimants à carnassiers.

La sélection de la team Integral Pêche :

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-delalande-swat-shad-monte-7-cm-tete-5g/65058
https://www.integralpeche.fr/fiche/coffret-delalande-leurre-souple-perche/70236
https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-sawamura-one-up-shad-75-mm/20268

Le stickbait : quand ça chasse en surface !

Le stickbait est un leurre de surface qui n’émet pas autant de bruit que son cousin le popper. En effet, son corps longiligne et symétrique en forme de bâton (stick) se ramène naturellement en « walking the dog », en zigzag de gauche à droite et de droite à gauche de manière plus ou moins saccadée qu’on mouline rapidement ou non. C’est un leurre très efficace à la belle saison, lorsque l’activité en surface est décuplée. Selon sa taille et le colorie choisi, vous pourrez pêcher aussi bien du chevesne que du black-bass ou du brochet. En mer, il se révèle d’une efficacité redoutable sur les loups, lorsque la surface de l’eau est agitée par la houle. Strike King, Sakura et Rapala sont quelques-uns des nombreux fabricants dont les références disponibles ci-dessous ont déjà fait leurs preuves.  

La sélection de la team Integral Pêche :

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-stickbait-strike-king-kvd-sexy-dawg-junior-95cm/68170
https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-de-surface-mini-spook-heddon-85mm/1175 https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-rapala-skitter-v-10-cm/58471

En suivant ces quelques conseils, vous ne devriez pas tarder à faire vos premiers poissons aux leurres. Encore une chose, à l’ouverture, privilégiez le coup du matin et celui du soir (quand ce sera possible), aux heures ou la lumière du jour croît ou décroît. Vous ne serez pas déçu. 🙂

Zoom sur la pêche au jig ou jigging

peche au jig jigging

Cette technique de pêche est largement pratiquée par les amateurs et pêcheurs plus aguerris. Son point fort ? Elle vous permet d’attraper de grosses prises ! Animation, matériel, choix du jig… On vous en dit plus sur la pêche au jigging.

Pêche jigging ou jig : de quoi parle-t-on ?

La pêche au jigging, aussi appelée pêche au jig ou encore jig casting, est une technique de pêche en mer, tout droit venue du Japon. Elle est aujourd’hui largement pratiquée par les pêcheurs du monde entier, qu’ils soient amateurs ou plus aguerris.

La raison de ce succès ? Sa capacité à faciliter la capture de gros poissons d’espèces différentes (sériole, denti, liche, bar, bonite, dorade coryphène, sabre, espadon, lieu, maquereau, vive, saint-pierre…).  

La pêche au jigging permet de pêcher dans des eaux profondes (de 20 à 200 m de fond) ou qui présentent des variations de reliefs ou encore soumises à de forts courants. Cette pratique permet ainsi de pêcher dans des zones généralement peu accessibles et où les autres formes de pêche sont moins adaptées.

Pour pêcher au jig, le pêcheur anime un leurre métallique plombé en forme de poisson, nommé le jig. D’où le nom de cette technique !

Le saviez-vous ? Si elle s’avère adaptée à la pêche en mer, la pêche au jig peut également se pratiquer en eau douce.

Zoom sur l’animation du jig

L’animation du jig est un point technique essentielle. En pratique, il convient de faire couler le leurre vers le fond et de le remonter jusqu’à la surface de façon saccadée et à vitesse variable. L’idée et de faire dandiner le jig. Cette animation doit être répétée sans cesse.

En effet, le but ici est de donner l’illusion d’un appât vivant pour attirer les carnassiers, qui ont des réflexes de chasse et d’attaque. En plus, cela permet de sonder tous les étages de l’eau.

Quel leurre choisir ?

Pour choisir ses leurres (jig ou jig casting), il faut porter une attention particulière à leurs poids et couleurs. Ces deux critères sont à choisir en fonction des caractéristiques de votre zone de pêche.

Le poids des Jigs

  • Poids supérieur ou égal à 60g. (jig lourd): pour les pêches en eaux profondes voire très profondes, eaux agitées avec beaucoup de courant, pour lancer loin ou pour pêcher à la verticale en bateau ;
  • Poids entre 20 et 40g. : pour diverses situations et conditions, c’est le grammage le plus polyvalent ;
  • Inférieur ou égal à 10g. : pour les pêches fines sous la surface de l’eau ou en eaux calmes (mer ou eau douce).

LA COULEUR DES JIGS

  • Phosphorescent : pour les eaux à faible luminosité, pêche pratiquée le matin ou le soir ;
  • Fluo : pour les eaux tintées ou eaux troubles ;
  • Naturel : pour les eaux claires, pêche par temps calme et ensoleillé.

Quel matériel pour pêcher au jig ?

  • La canne : pour la pêche en jigging, il est conseillé d’utiliser une canne de jigging. Ce type de canne à pêche est courte (entre 1.7 et 2.7 mètres), souple, avec une action de canne en pointe, assez puissante pour pouvoir animer le leurre ;
  • Le moulinet : privilégiez un mouliner à tambour fixe, spécifique au jigging. Il doit être robuste et puissant pour être capable de remonter rapidement le leurre, et votre capture ;
  • La tresse : il est conseillé d’utiliser une tresse multicolore en corp de ligne entre 12/100 et 16/100, suivant la taille des poissons recherchés et le poids de votre casting jig. Pour le bas de ligne, préférez un nylon fluorocarbone (adapté aux carnassiers).

N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations sur le matériel nécessaire pour la pêche en jig casting. Retrouvez également tous nos produits dédiés à la pêche aux carnassiers sur notre site www.integralpeche.fr.

Ouverture du carnassier 2017

Chaque année, nous sommes nombreux à attendre l’ouverture de la pêche aux carnassiers.

Voici donc les dates d’ouverture en France pour l’année 2017 :

Espèces Date d’ouverture de la première catégorie Date d’ouverture pour la deuxième catégorie
Truite fario, saumon de fontaine, omble chevalier, omble, cristivomer 11 mars au 17 septembre 14 mars au 17 septembre
Black Bass 11 mars au 17 septembre 1er janvier au 29 janvier

1er juillet au 31 décembre

Brochet et sandre 11 mars au 17 septembre 1er janvier au 29 janvier

1er mai au 28 janvier 2018

Chaque département a la possibilité de modifier les dates. Le préfet a le pouvoir de prolonger ou de diminuer les périodes de pêche autorisées ou d’interdire certaines formes de pêche. Il est donc nécessaire de vous informer auprès d’une association de pêcher de votre département pour connaitre les dates exactes applicables près de chez vous.

 

La réglementation définie aussi les tailles légales de captures :

Saumon  …………………………………………. 0.50 m

Brochet ………………………………………….. 0.60 m (2ème catégorie)

Truite de mer et Cristover ……………………….. 0.35 m

Sandre …………………………………………… 0.50 m (2ème catégorie)

Black-Bass ……………………………………… 0.30 m (2ème catégorie)

La longueur est mesurée du bout du museau jusqu’à l’extrémité de la queue.

Taille poisson

Il faut aussi savoir que la pêche est autorisée une demi-heure avant le lever du soleil et une demi-heure après le coucher du soleil.

Mai

Juin

Samedi 6 05 :55 21 :17 Samedi 3 05 :30 21 :45
Samedi 13 05 :47 21 :25 Samedi 10 05 :28 21 :50
Samedi 20 05 :40 21 :32 Samedi 17 05 :27 21 :53
Samedi 27 05 :34 21 :39 Samedi 24 05 :29 21 :55
Juillet

Août

Samedi 1 05 :31 21 :55 Samedi 5 06 :03 21 :29
Samedi 8 05 :36 21 :53 Samedi 12 06 :11 21 :19
Samedi 15 05 :42 21 :49 Samedi 19 06 :19 21 :09
Samedi 22 05 :48 21 :44 Samedi 26 06 :27 20 :57
Samedi 29 05 :55 21 :37        

Septembre

Octobre

Samedi 2 06 :35 20 :45 Samedi 7 07 :15 19 :41
Samedi 9 06 :43 20 :32 Samedi 14 07 :24 19 :28
Samedi 16 06 :51 20 :19 Samedi 21 07 :33 19 :17
Samedi 23 06 :59 20 :06 Samedi 28 06 :42 18 :06
Samedi 30 07 :07 19 :53        

 

Novembre

Décembre

Samedi 4 06 :51 17 :55 Samedi 2 07 :27 17 :31
Samedi 11 07 :01 17 :47 Samedi 9 07 :34 17 :29
Samedi 18 07 :10 17 :40 Samedi 16 07 :40 17 :30
Samedi 25 07 :19 17 :35 Samedi 23 07 :43 17 :33
        Samedi 30 07 :46 17 :38

Quelques techniques pour pêcher le carnassier

Vous pouvez pêcher le carnassier grâce à deux techniques : la pêche aux leurres et la pêche aux appâts naturels.

La pêche aux leurres est une technique particulièrement active. Elle nécessite des déplacements afin d’attraper le poisson. Pour cela, vous allez avoir besoin d’une canne, d’un moulinet, d’un nylon et bien évidemment d’un leurre. Le but étant de stimuler l’instinct chasseur des poissons.

Il existe plusieurs sortes de leurres : leurres souples, leurres de surfaces, poissons nageurs, cuiller. À vous de trouver celui qui correspondra le mieux aux carnassiers que vous pêchez.

Les appâts naturels, repas qu’ont l’habitude de manger les poissons, sont des poissons vifs ou morts. Il en existe un très grand nombre que vous dénicherez facilement près d’un cours d’eau.

Le choix de l’appât dépendra avant tout des conditions de pêche et même de l’humeur des carnassiers !

Les meilleurs endroits pour pêcher des carnassiers

Le carnassier, ce poisson d’eau douce, ne cesse de fasciner les pêcheurs passionnés, débutants et confirmés. Sa corpulence est impressionnante, et son combat est très musclé. Les sensations sont donc au rendez-vous lors des confrontations avec les silures, les sandres, les carpes et les brochets.

Intégral Pêche, le spécialiste du matériel de pêche, vous propose les bonnes adresses pour partir à la pêche des carnassiers en France, mais aussi à l’étranger.
Lire la suite

Bas de ligne à sandre : longueur, qualité et souplesse

Il est de plus en plus difficile de faire de belles prises, surtout quand il est question de pêcher des carnassiers. Les techniques d’antan ne faisant plus leurs preuves, il était temps de laisser place à l’innovation. Les bas de lignes se réinventent pour la pêche aux sandres et Intégral Pêche vous dévoile les bons gestes à adopter.

Lire la suite

Découvrez notre harnais de combat

Pour pêcher les poissons les plus puissants, il faut le meilleur matériel. En mer, le courant, les vents et les mouvements du bateau rendent encore plus difficile la sortie de l’eau qui devient un véritable combat. Pour en sortir vainqueur, Intégral Pêche vous recommande de vous équiper de harnais prévus à cet effet.

Lire la suite

Les float tubes Intégral Pêche pour sonder les berges

Vous souhaitez pouvoir naviguer entre les différents spots de pêche mais vous n’avez ni les moyens ni la place pour un bateau, même petit ? Intégral Pêche vous propose une solution adaptée : les Float Tubes. Ces bouées de navigation permettent au pêcheur d’atteindre même les endroits les plus difficiles d’accès. Gonflez, embarquez et c’est gagné !

Lire la suite

La gamme de leurres DIVINATOR JUNIOR s’agrandit !

Pour pêcher les gros carnassiers, il faut avant tout savoir les leurrer. Ces poissons ne se laissent pas avoir facilement. Le brochet est le plus connu de tous dans les eaux françaises. Les leurres Divinator de Tean Biwaa ont été spécialement conçus pour la pêche aux carnassiers. Solidité, souplesse et imitation, voilà les caractéristiques de la gamme proposée par Intégral Pêche.

Lire la suite

Pêche au carnassier : soyez exigeant sur le matériel

Cannes, moulinets, fils… La pêche au carnassier exige du matériel solide et résistant, peu importe le niveau du pêcheur. Brochets, silures, sandres, black bass, les carnassiers sont des poissons combatifs, difficiles à attraper. Certains sont habitués à reconnaître les hameçons et à éviter les pièges. Pour vous éviter de rentrer bredouille, Intégral Pêche a conçu sur son site une catégorie dédiée à la pêche au carnassier.

Lire la suite