Comment choisir son fil de pêche ?

Il existe une multitude de fils de pêche différents. Alors, comment choisir le fil qui conviendra le mieux à votre type de pêche ? Les réponses.

Comment choisir son type de fil de pêche ?

Le fil de pêche que vous utilisez a une incidence directe sur le confort de pêche, la résistance de votre ligne à l’abrasion et aux dents des poissons ou encore à la transmission des touches… C’est pourquoi, il faut porter une attention particulière au choix de votre fil et surtout, le choisir en fonction de vos attentes et du type de pêche que vous pratiquez.

Diamètre et résistance, deux critères importants

Le diamètre du fil de pêche est un critère de choix important car il joue sur la résistance de votre ligne. Plus le diamètre est élevé, plus la ligne est résistante à la défense d’un poisson. Attention, le diamètre du fil de pêche a également une incidence sur sa visibilité et sur sa souplesse. Plus le diamètre est élevé, plus le fil sera visible et rigide. Enfin, sachez que plus le diamètre du fil est élevé, moins vous pourrez en stocker dans votre moulinet. A noter : sur les bobines, le diamètre du fil de pêche est exprimé en centième de millimètre. Un fil de 5/100 a donc un diamètre de 0,05 mm et un fil de 60/100, 0,6 mm de diamètre.

Autre critère important : la résistance linéaire du fil. Il s’agit de la limite à laquelle le fil casse sous l’étirement du poids d’un poisson. Elle est indiquée sur la bobine en kilogramme. Ainsi, si votre fil à une résistance de 2 kg, et que vous tirez hors de l’eau un poisson plus lourd, celui-ci devrait casser. En revanche, dans l’eau, le fil peut résister. En effet, le poisson est « porté » par l’eau, il pèse donc moins lourd que sur une ligne soulevée dans l’air. Aussi, lorsqu’un poisson tire fougueusement sur la ligne en se déplaçant rapidement (hors de l’eau ou dans l’eau), il peut exercer une force plus forte, ce qui peut parfois casser la ligne…

Ces deux critères vont donc de pair lors du choix du fil de pêche. Il s’agit alors de trouver le bon équilibre entre le diamètre et la résistance, toujours en fonction du poisson que vous souhaitez pêcher, mais également en fonction de la technique que vous utilisez pour cela.

D’autres critères à prendre en compte

Ce n’est pas tout. D’autres critères sont à prendre en compte lors du choix de votre fil de pêche. Ils dépendent plutôt du confort de pêche que vous souhaitez et de vos attentes :

  • La résistance à l’abrasion : si vous pêchez des carnassiers ou dans des zones rocheuses (près des côtes par exemple), prenez en compte ce critère. En effet, les fils résistants à l’abrasion sont moins sujets aux frottements des rochers ainsi qu’aux cisaillements des dents des poissons ;
  • L’élasticité et la souplesse : une bonne élasticité, donne plus d’amortis et de souplesse à la ligne. Avec, les vibrations sont aussi mieux absorbées. Cela apporte un confort de pêche supplémentaire lors des rushs avec les poissons et s’avère agréable lorsque vous pêchez aux leurres. A l’inverse, avec un fil moins élastique, vous sentez davantage les touches et vibrations. Cela peut être nécessaire pour certains types de pêche, comme celle au toc par exemple.

Les avantages et inconvénient des principaux fils de pêche

Le fil de pêche en nylon

Le principal avantage du nylon ? Il offre une excellente élasticité et souplesse à la ligne. Cela évite donc les décrochages ou casses lors de combat avec un poisson vigoureux. Cette élasticité procure également plus de confort au pêcheur puisqu’elle permet d’atténuer certaines vibrations. De plus, le nylon est un fil transparent. Un atout pour certaines méthodes de pêche qui demandent une grande discrétion.

Le fil de pêche en fluocarbone

Le fluocarbone est, quant à lui, un fil qui a comme principal avantage d’avoir une très bonne résistance à l’abrasion (résistance aux frottements et aux cisaillements). C’est donc un fil idéal pour pêcher près des rochers ou pour attraper des carnassiers. Le fluocarbone a également la particularité d’être totalement invisible, pour une discrétion optimale. Enfin, c’est un fil plutôt rigide, ce qui permet d’offrir plus de sensations lors de la pêche (touches et vibrations).

La tresse

La tresse offre une résistance beaucoup plus importante que le nylon et le flocarbone. Aussi, sa très forte rigidité lui permet de mieux transmettre les sensations aux pêcheurs et ainsi de maîtriser parfaitement sa ligne. Sachez qu’il existe différents types de tresses avec des nombres de brins différents (4, 6 ou 8 brins). Elles sont plus ou moins lisses selon le modèle. Aussi, à diamètre égal la tresse est beaucoup plus résistante que le nylon. Cela permet de privilégier un diamètre fin pour plus de discrétion.

Pour plus d’informations ou conseils, n’hésitez pas à nous contacter. Aussi, rendez-vous sur notre site www.integralpeche.fr pour découvrir nos différents fils de pêche.

Pêche : les bonnes pratiques au bord de l’eau

La pratique de la pêche demande le respect de certaines règles. Zoom sur ces bonnes pratiques à adopter au bord de l’eau.

Lorsque vous pêchez au bord de l’eau, vous devez vous conformer à certaines « règles ». Il s’agit notamment de respecter le site de pêche et les poissons, mais également les autres pêcheurs. Ces bonnes pratiques sont indispensables pour que la pêche de loisir reste un plaisir accessible à tous.

Respectez le site de pêche

L’un des plaisirs de la pêche est de pratiquer une activité en pleine nature. Il convient donc de préserver et de respecter l’environnement dans lequel vous pêchez.

Pour cela, ne laissez aucune trace de votre passage sur le site. Ramassez tous vos déchets, y compris le fil de pêche usagé qui est dangereux pour les oiseaux. Par ailleurs, laissez au maximum la nature à sa place. N’arrachez pas la végétation pour créer votre poste de pêche. La végétation près des rivières est essentielle pour le maintien des berges et le fonctionnement des écosystèmes. De même, dans les cours d’eau, évitez de déplacer les cailloux qui abritent souvent des invertébrés. Enfin, ne dérangez pas les espèces sauvages présentes sur le site (oiseaux en nidification, batraciens en période de reproduction, etc.).

Respectez les poissons

Avant de pêcher, il est également primordial de se renseigner sur la réglementation en vigueur sur le site et dans le département de pêche. En effet, dans le but de la protection des espèces, certains sites peuvent interdire la pêche temporairement (réserves de pêche) ou la pêche en wading (pêche en bottes dans l’eau) quand d’autres peuvent donner l’obligation de pratiquer le no-kill, etc. Renseignez-vous auprès de la mairie, des associations agréées, de la fédération de pêche ou des détaillants et vendeurs d’articles de pêche. Ces experts pourront également vous donner des informations sur les quotas et les tailles des captures autorisés. Des éléments qu’il faut impérativement connaître pour la préservation de la ressource.

Ensuite, lorsque vous pêchez, il faut respecter les poissons. Manipulez-les avec précaution en utilisant une épuisette et en vous mouillant les mains avant de les attraper. Évitez de les maintenir en les serrant au niveau de la tête. Soutenez-les légèrement, mais faites attention à ne pas appuyer sur les organes.

Si vous relâchez les poissons, appliquez bien les principes du no-kill (utilisez des hameçons simples sans ardillons, capturez et relâchez le poisson rapidement, décrochez l’hameçon en douceur…). Si vous souhaitez conserver votre poisson pour la consommation, ne pêchez pas plus que ce que vous pouvez consommer et respectez les tailles légales de capture et les quotas de prélèvement. Une fois pêché, le poisson doit être rapidement tué avec coup sur la tête.

Respectez les autres pêcheurs

Sur votre site de pêche, respectez également les autres pêcheurs et usagers du site. Par exemple, garez votre véhicule sur les espaces dédiés, laissez le passage sur les chemins libres, évitez de tendre les lignes sur de grandes distances en parallèle aux berges pour ne pas limiter l’accès aux autres pêcheurs, etc. Enfin, la courtoisie et la bonne humeur sont de mise pour une partie de pêche réussie.

Pour plus d’informations sur les réglementations et bonnes pratiques au bord de l’eau. N’hésitez pas à contacter l’équipe d’Intégral pêche.

Le « no kill » : c’est quoi exactement ?

Qu’est-ce que la pêche « no kill » ? Comment et où la pratiquer ? Peut-elle s’adapter à toutes les techniques de pêche ? Les réponses.

Le principe de la pêche « no kill »

Le « no kill » aussi appelé « catch and release », est une technique de pêche consistant à ne pas tuer un poisson pêché. Plus précisément, il s’agit de remettre à l’eau sa prise après l’avoir capturée, et ce, quel que soit la taille légale de capture autorisée. Autrement dit, c’est volontairement que le pêcheur relâche le poisson.

Développée aux Etats-Unis par les pêcheurs sportifs, la pratique du « no kill » séduit de plus en plus de pêcheurs français, débutants ou confirmés. En effet, cette technique de pêche est fortement liée à la volonté de respecter davantage la nature et ses ressources. Remettre à l’eau sa prise contribue à la préservation des espèces, surtout lorsqu’elles sont menacées. Cette pratique permet également de recentrer l’activité sur la pêche en tant qu’activité sportive.

Le « no kill » : comment faire en pratique ?

La pratique du « no kill » ne consiste pas simplement à remettre sa prise à l’eau. Elle doit respecter certaines « règles ». En effet, il faut relâcher les poissons dans de bonnes conditions. Et c’est là tout l’art du « no kill ». Alors, afin d’éviter de blesser le poisson, les pêcheurs doivent :

  • Privilégier des hameçons simples par rapport aux hameçons doubles ou triples ;
  • Utiliser des hameçons sans ardillons ou les écraser ;
  • Capturer et relâcher le poisson le plus rapidement possible afin qu’il ne soit pas trop épuisé lors de sa remise à l’eau ;
  • Se mouiller les mains avant de toucher le poisson pour ne pas lui ôter son mucus protecteur ;
  • Manipuler le poisson pêché avec beaucoup de précautions. D’ailleurs, de nombreux pêcheurs évitent de le sortir de l’eau et utilisent une épuisette ;
  • Décrocher l’hameçon en douceur. Si le poisson a engamé profondément l’hameçon, le mieux est de couper le fil proprement. Aussi, il est possible de débarrasser le poisson de l’hameçon sans le faire saigner à l’aide d’un dégorgeoir.
  • Remettre à l’eau le poisson en le tenant légèrement avec la tête face au courant pour qu’il puisse se réoxygéner plus rapidement. Puis, le laisser partir de lui-même lorsqu’il donne des coups de queue.

 Le « no kill » : où pêcher ?

Mer, rivière, lac… Il est possible de pratiquer la technique du « no kill » partout. En France, il existe aussi plusieurs parcours où la pratique du « no kill » est obligatoire. D’ailleurs leur nombre est en hausse. Alors n’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie, des associations agréées, de la fédération de pêche ou des détaillants et vendeurs d’articles de pêche, pour connaître les réglementations en vigueur dans votre secteur de pêche.

Le « no kill » : quelles pêches sont concernées ?

En pratique, le « no kill » peut s’appliquer à toutes les techniques de pêches. En France, les pêcheurs de carpe et les pêcheurs à la mouche sont les plus actifs. Le « no kill » est aussi courant dans la pêche sportive. Petit à petit les pêcheurs de carnassiers commencent aussi à s’y mettre…

Vous souhaitez vous essayer à la pêche « no kill » ? N’hésitez pas à nous contacter pour plus d’informations. Aussi, rendez-vous sur notre site www.integralpeche.fr pour choisir le matériel de pêche le plus adapté à cette technique.

Comment fonctionne le système de prix dégressifs ?

Vous avez peut-être pu observer à plusieurs reprises l’indication « prix dégressifs selon quantité » présente sur certains de nos articles. Il s’agit d’une offre spéciale applicable au-delà d’une certaine quantité d’articles achetés. Pas très clair ? Intégral Pêche vous explique en quoi cela consiste.

Lire la suite

Les promotions de Noël Intégral Pêche, c’est jusqu’au 21 Décembre !

C’est déjà les fêtes chez Intégral Pêche ! Notre boutique en ligne vous propose des remises exceptionnelles sur des dizaines d’articles. Cannes, moulinets, parapluies, épuisettes et bien d’autres produits sont désormais disponibles à des prix imbattables sur notre catalogue.

Lire la suite

Profitez des soldes sur Intégral Pêche !

La pêche est votre loisir favori. D’ailleurs, dès que vous avez un moment de libre, vous partez pêcher ! Vous savez donc qu’il est essentiel d’acheter du matériel de bonne qualité et que ce dernier peut parfois coûter assez cher ! Nous avons la solution pour vous si vous avez envie de changer de canne à pêche, mais que vous ne disposez pas d’un budget illimité : profitez de nos soldes jusqu’au 29 juillet !

Lire la suite

Pourquoi acheter son matériel de pêche sur notre boutique en ligne ?

Vous voulez acheter une nouvelle canne à pêche ou un nouveau moulinet ? Vous pouvez avoir confiance en notre boutique en ligne, Intégral Pêche. Nous sommes les spécialistes du matériel de pêche en ligne : découvrez toutes les raisons pour lesquelles vous pouvez acheter les yeux fermés sur notre site Internet !

Lire la suite