Quel matériel pour la pêche bolognaise ?

18

Canne, moulinet, nylon, flotteur… Découvrez quel matériel utiliser pour pêcher à la bolognaise cet été.

Développée par les pêcheurs italiens, la pêche bolognaise est une des différentes techniques existantes pour pêcher au coup. Elle se pratique principalement en été, dans les rivières à courant régulier. Cette technique permet de pêcher plus loin que la pêche au coup traditionnelle. Elle permet ainsi de capturer des poissons de belles tailles, peu enclin à s’approcher du bord (comme les brèmes, les barbeaux ou encore les carpes de rivières).

Pour pratiquer la pêche bolognaise, un matériel spécifique est nécessaire. En effet, vous aurez besoin d’une canne dédiée munie d’un moulinet. Zoom sur les spécificités de ce matériel.

Quelle canne choisir pour la pêche bolognaise ?

La pêche à la bolognaise se pratique avec une canne dite « bolognaise ». Il s’agit d’une grande canne télescopique. Elle est équipée d’anneaux surélevés et munie d’un moulinet. La longueur des cannes bolognaises varie de 5 à 8 mètres et proposent différentes puissances (de 10 à 30 grammes).

Le choix de la canne dépend du type de cours d’eau, mais aussi de la puissance des poissons. Par exemple, les plus grosses puissances sont destinées aux grosses carpes et barbeaux.

Pêche bolognaise : quel moulinet et nylon choisir ?

Pour la pêche à la bolognaise, vous devez choisir un modèle de moulinet (capoté ou non) à frein progressif avec une vitesse de récupération plutôt rapide, entre 70 et 80 centimètres par tour de manivelle.

Côté nylon, choisissez un diamètre assez fin, de 12 à 18/100. Portez également une attention particulière à la résistance du fil de pêche, qui doit être choisi en fonction du type de poisson que vous souhaitez pêcher à la bolognaise.

Quels flotteurs choisir ?

Pour la pêche bolognaise, utilisez un flotteur destiné à la pêche au coup classique maintenu en deux points. Les formes et les tailles varient selon le lieu de pêche, le vent et la puissance du courant. Ainsi, préférez :

  • Les flotteurs trapus si vous pêchez dans des eaux où le courant est moyen ou soutenu (comme les canaux et les rivières) ;
  • Les flotteurs effilés, plus sensibles grâce à leur faible portance à la surface de l’eau, si vous pêchez dans des zones où le courant est nul ou faible (comme les lacs et les étangs).

Vous trouverez le matériel pour la pêche à la bolognaise sur notre boutique en ligne : www.integralpeche.fr. Contactez-nous pour obtenir des conseils et des renseignements sur nos produits !

Quel matériel pour pêcher à l’anglaise ?

Canne, moulinet, flotteur, ligne… Pour la pêche à l’anglaise, il est nécessaire d’avoir un matériel particulier. Zoom sur les spécificités de ce matériel, indispensable pour pêcher de belles prises.

La pêche à l’anglaise est une des différentes techniques existantes pour pêcher au coup. Arrivée en France dans les années 70, cette technique se pratique idéalement dans des plans d’eaux calmes ou dans des rivières à courants peu rapides. Appréciée des pêcheurs confirmés, elle permet d’atteindre de longues distances (entre 15 et 30 mètres), et donc de capturer toutes sortes de poissons : aussi bien du « petit blanc » (gardons, rotengles) que des plus gros poissons (carpes, tanches, brèmes).

Pour pratiquer la pêche à l’anglaise un matériel spécifique est nécessaire. En effet, vous aurez besoin d’une canne dédiée munie d’un moulinet et d’un flotteur appelé « waggler ». Zoom sur les spécificités de ce matériel.

Quelle canne choisir pour la pêche à l’anglaise ?

La pêche à l’anglaise se pratique avec une canne dédiée : les cannes anglaises. Généralement, ces cannes mesurent entre 3.30 et 4.20 mètres. Elles sont constituées de 3 éléments et équipées de nombreux anneaux surélevés (en moyenne une douzaine). Ces anneaux permettent de limiter les frottements du nylon sur la canne et de lancer ainsi à grande distance.  

Lors de votre achat, privilégiez une canne anglaise légère, pour pouvoir animer la ligne facilement. Aussi, portez une attention particulière à la puissance de la canne (à choisir en fonction du flotteur) et à son action (pointe, parabolique, semi-parabolique, etc.).

Quel moulinet pour la pêche à l’anglaise ?

Pour la pêche à l’anglaise, vous devez choisir un modèle de moulinet à rotation douce pour plus de confort en action de pêche. Sachez que la qualité de cette rotation est liée au nombre de roulements. La récupération du fil est également importante lors de l’achat du moulinet. Pour la pêche à l’anglaise une récupération de 75 à 80 centimètres par tour de manivelle est idéale. Enfin, privilégiez un frein progressif pour faciliter le combat avec le poisson.

Quels flotteurs choisir ?

Coté flotteur, c’est le waggler qui est le plus utilisé pour la pêche à l’anglaise. Il a la particularité d’être fixé à la ligne uniquement par son extrémité inférieure. Il peut être monté en fixe ou au coulissant.

Il en existe différentes catégories de wagglers :

  • Le waggler à bulbe pour les pêches à grandes distances ;
  • Le waggler droit pour les distances modérées et les pêches à l’agrainage ;
  • Le pellet waggler, plutôt destiné à la pêche des carpes.

Quelle ligne choisir ?

Côté ligne, sachez qu’il existe des nylons destinés à la pêche au coup à l’anglaise. Ils ont une élasticité permettant une réaction rapide sur les ferrages et une densité permettant de couler facilement lors du lancer. Il est généralement conseillé de d’utiliser un diamètre de fil de 11 à 16/100. Aussi, il existe également des hameçons classiques ou montés destinés à la pêche à l’anglaise, n’hésitez pas à les privilégier.

Vous trouverez le matériel pour la pêche à l’anglaise sur notre boutique en ligne : www.integralpeche.fr. Contactez-nous pour obtenir des conseils et des renseignements sur nos produits !

La technique de la pêche au coup

Qu’est-ce que la pêche au coup ? Quelles sont les différentes étapes techniques pour pêcher au coup ? Quels matériels utiliser ? Les réponses.

La pêche au coup : c’est quoi exactement ?

La pêche au coup comprend l’ensemble des techniques de pêche qui visent à ferrer le poisson dans une zone déterminée. L’idée est d’attirer le poisson dans cette zone et de le maintenir à l’aide d’une amorce. Contrairement aux idées reçues, ce n’est pas le matériel utilisé pour ce type de pêche qui lui donne son nom, mais bien cette zone de pêche, appelée « Coup » par les passionnés. Très appréciée par les débutants comme par les confirmés, la pêche au coup est la pêche plus populaire en Europe.

Quel matériel utiliser pour la pêche au coup ?

À noter : il existe plusieurs techniques pour pêcher au coup (à l’anglaise, à la bolognaise, au feeder ou à la grande canne ou canne à emboîtement). Mais, le plus souvent, les pêcheurs utilisent une canne à pêche télescopique simple, sans moulinet.

Ainsi, pour la pêche au coup dite « traditionnelle », vous aurez besoin du matériel suivant :

  • Une canne au coup télescopique : 3 à 6 mètres de long ;
  • Une ligne montée : il en existe des toutes faites. Sinon, vous aurez besoin de flotteurs, de fil en nylon, de plombs et d’hameçons pour monter vous-même votre ligne ;
  • Une sonde ;
  • De l’amorce ;
  • Des esches (des appâts d’origine animale ou végétale que l’on fixe à l’hameçon d’une ligne).

D’autres accessoires s’avèrent indispensables pour la pêche au coup, comme :

  • Un repose-canne ;
  • Une chaise ;
  • Un seau pour préparer et garder l’amorce ;
  • Un dégorgeoir pour décrocher le poisson ;
  • Une bourriche pour préserver vos poissons le temps de la pêche ;
  • Une épuisette pour vous aider sur un gros poisson ;
  • Une carte de pêche.

Vous trouverez le matériel de pêche dont vous avez besoin sur notre boutique en ligne : www.integralpeche.fr. Contactez-nous pour obtenir des conseils et des renseignements sur nos produits !

La technique de la pêche au coup étape par étape

Première étape de la pêche au coup : le sondage

Le sondage du poste de pêche vise à déterminer la profondeur et la nature du fond de l’eau (herbe, vase, obstacles, etc.). Cette première étape est indispensable pour ajuster la longueur de votre ligne.

En pratique, le sondage se fait à l’aide d’une sonde (un plomb en forme de pince) placée sur l’hameçon et qui va entraîner ce dernier au fond de l’eau. Pour connaître la profondeur de l’eau, le sondage doit s’effectuer de façon verticale, sous le bout de la canne.

Comment bien sonder l’eau ?

  • Si le flotteur est sous l’eau : votre fond (la distance entre le flotteur et l’hameçon) est trop court ;
  • Si le flotteur est incliné : cela signifie que la sonde n’est pas dans l’axe verticale ;
  • Si le flotteur est parfaitement équilibré à la surface de l’eau : méfiez-vous, vous avez peut-être un peu trop de fond ;
  • Si le flotteur est immergé jusqu’à la moitié de l’antenne : c’est parfait, vous connaissez le fond exact de l’eau !

Ensuite, en fonction des poissons recherchés, du courant et des conditions climatiques, il vous suffit d’ajuster votre ligne.

Deuxième étape de la pêche au coup : l’amorçage

Une fois la zone de pêche sondée, mettez votre ligne à l’eau (avec une esche) et procédez à l’amorçage. Cette seconde étape vise à attirer et maintenir les poissons dans votre zone de pêche. Pour cela, utilisez une amorce. Il s’agit d’un appât jeté dans l’eau qui s’y diffuse. Vous pouvez créer votre amorce vous-même ou en acheter prête à l’emploi dans le commerce. Le tout est de lancer assez d’amorces sur le coup et au même endroit (près de votre hameçon).

Troisième étape de la pêche au coup : la touche

Patience, un poisson devrait se laisser tenter par votre esche… Lorsque c’est le cas, le flotteur bouge : c’est la fameuse touche. Pour savoir si la touche est bonne soyez attentif aux mouvements du flotteur :

  • Si le flotteur remue ou s’enfonce sur des petits à-coups : le poisson est en train de goûter votre appât… Attendez un peu avant de ferrer le poisson, il ne s’est pas encore fait prendre ;
  • Si le flotteur coule totalement : le poisson a attrapé l’esche, vous devez le ferrer ;
  • Si le flotteur ne coule pas, mais se déplace latéralement sur plusieurs centimètres : le poisson se déplace avec l’esche : ferrez-le également ;
  • Si le flotteur se met à plat sur l’eau : le poisson à attraper l’esche et remonte avec vers la surface : vous pouvez le ferrer aussi.

Quatrième étape de la pêche au coup : le ferrage

Lorsque vous avez une touche, il convient alors de ferrer le poisson. Le ferrage est le geste qui vise à vérifier que l’hameçon est bien planté dans la bouche du poisson. Il s’agit de tirer verticalement avec la canne. Ce geste doit être rapide, sans être brutal. Un peu de pratique est nécessaire pour maîtriser le ferrage.

Lorsque que vous sentez que le poisson est bien accroché, ramenez-le vers le bord tout en le laissant dans l’eau (en faisant juste sortir sa bouche de l’eau). Utilisez une épuisette pour récupérer les gros poissons. Ensuite, attrapez votre poisson à la main et décrochez-le. N’hésitez pas à utiliser un dégorgeoir, si l’hameçon est planté trop profond. Enfin, placez votre prise dans une bourriche le temps de continuer votre pêche au coup !

Découvrez notre gamme de moulinets débrayables pour la pêche au coup

La pêche au coup est la plus traditionnelle et la moins onéreuse des techniques de pêche. Très appréciée des pêcheurs amateurs, elle permet de réaliser de belles prises avec du matériel peu coûteux et pratique à transporter. Habituellement pratiquée avec une simple canne, elle s’est déclinée en plusieurs versions dont les plus connues sont la pêche anglaise et la pêche au feeder, qui requièrent un moulinet. Découvrez la gamme débrayable Intégral Pêche.

Lire la suite

Pellets Sonubaits feed pellets

Les pellets Sonubaits feed pellets arrivent.

Une nouvelle gamme de pellets vous est désormais proposée sur notre site, les feed pellets de chez Sonubaits.

Des pellets Sonubaits utilisables pour toutes les pêches.

Des pellets Sonubaits utilisables pour toutes les pêches.

Ces pellets Sonubaits sont déclinés en plusieurs tailles, 2, 4 et 6 mm.

Les pellets de 2 mm sont très bien adaptés pour la pêche au method feeder mais aussi au feeder.

Pour la pêche sous la grande canne avec une coupelle ou en frondant il est possible d’utiliser ces pellets secs.

Pour la pêche des carpes au feeder, les tailles 4 et 6 mm permettront de limiter « le pillage » dû aux petits poissons.

Les feed pellets Sonubaits sont d'une grande polyvalence.

Les feed pellets Sonubaits sont d’une grande polyvalence.

Les parfums proposés sont les suivants: Krill, F1, Supercrush green, Salted nut crush et Tiger fish.

Acheter des pellets Sonubaits, clic!

Elastique Rameau à pellets mais pas seulement…

Anneaux à pellets Rameau.Sachet de 18.

Ces anneaux à pellets vous permettront un montage facile à tous moments sans avoir besoin d’un bas de ligne avec montage au cheveu.

Cet anneau possède un petit trou permettant de l’enfiler sur la hampe de l’hameçon vous permettant ainsi de passer d’un montage classique à l’utilisation de pellets ou bouillettes.

Astuce!

Pour utiliser l’anneau à pellets avec une bouillette saisissez vous d’une petite aiguille à bouillette sur laquelle vous enfilez la dite bouillette puis positionnez un stop appât pour éviter le retrait de l’élastique, votre montage est prêt et efficace!

Existe en diamètre 7 et 10 mm.

Elastiques à pellets, cliquez ici!

Élastiques à pellets Rameau.