#1Je débute… la pêche du silure aux leurres

Mis en avant

Dans cette nouvelle rubrique, nous allons chercher à mettre en avant un poisson, une technique ou les deux. Il s’agit d’une forme de tutoriel dans lequel le pêcheur débutant est pris par la main et guidé pour ses premiers pas et la découverte d’une pratique nouvelle, le tout sans se ruiner ! Pour débuter cette nouvelle série de publications, nous avons choisi de nous pencher sur la pêche du silure aux leurres.

S’il y a bien un poisson qui a fait parler de lui ces dernières années, c’est le silure. Adoré par certains pêcheurs sportifs, détesté par d’autres, qui lui attribuent parfois tous les maux du monde (non, le silure n’est pas responsable de la Covid !), il n’en finit pas d’animer les débats et de faire couler beaucoup d’encre dans la presse halieutique. Une chose est sure : arrivé d’Europe Centrale, du Danube et du Rhin, il colonise depuis une quarantaine d’années les eaux hexagonales, notamment à la faveur d’introductions à vocations halieutiques, et sa population s’accroit d’année en année. Par chance pour nous pêcheurs, c’est un redouble adversaire dont les proportions peuvent s’avérer monstrueuses. Alors, face au constat de son omniprésence et de son grand intérêt sportif, pourquoi ne pas passer le cap et s’adonner à sa pêche de manière proactive, aux leurres ?

Que vous habitiez en Camargue, en Loire ou en région parisienne, le silure est votre voisin ! Une visite de courtoisie s’impose. Mais pour avoir une chance de rencontrer la bête en tête-à-tête, vous devez être bien préparé, et emporter avec vous le juste matériel.

Commençons par le commencement : la canne. Celle-ci doit être maniable et pas trop lourde afin d’éviter la tendinite. Depuis la rive, privilégiez une longueur de 2,70m. En bateau, en kayak et en float tube, une canne de 2,10 m à 2,40 m sera parfaite. Sa puissance ne doit pas excéder 200g : pêcher avec un « bâton » ne vous apportera aucune sensation ! Privilégiez une action « semi-parabolique », qui vous permettra d’encaisser plus facilement les puissants rushs des silures.

Côté moulinet, privilégiez un modèle doté d’un frein puissant, d’une taille 5000 ou 6000, parfaite pour traquer le monstre aux leurres.

La tresse s’impose face au nylon, par la finesse d’approche qu’elle permet, à diamètre égal. En effet, plutôt que d’utiliser un nylon en 60/100, préférez une tresse en 30/100 qui aura la même résistance mais vous permettra de lancer bien plus loin et sans déséquilibrer la nage de vos leurres. Pensez à terminer vos bas de ligne par une pointe de fluorocarbone pour plus de discrétion.

La sélection de la team Integral Pêche

  • Canne pêche en bateau, float tube ou kayak

https://www.integralpeche.fr/fiche/canne-black-cat-perfect-passion-boat-spin-240m/69392

https://www.integralpeche.fr/fiche/canne-madcat-white-spin/70508

  • Canne du bord

https://www.integralpeche.fr/fiche/canne-black-cat-perfect-passion-spin-270m/69391

https://www.integralpeche.fr/fiche/canne-madcat-white-spin/70508

  • Le moulinet

https://www.integralpeche.fr/fiche/moulinet-black-cat-passion-pro-fd/66597

  • La tresse

https://www.integralpeche.fr/fiche/tresse-black-cat-s-line-38-et-42-100/69435

  • Le fluorocarbone et le nylon (pour le bas de ligne)

https://www.integralpeche.fr/fiche/fluorocarbone-gamakatsu-g-line-big-spool-50m/70301

https://www.integralpeche.fr/fiche/nylon-madcat-ultra-soft-leader-mono-50m/70822

Voilà, vous avez votre ensemble de pêche aux leurres pour le silure. Avec lui, vous pouvez désormais rêver de tracter des monstres de 50, 70 ou même de plus de 100 kilos. Maintenant, passons aux choix des armes ! A la pêche comme dans la vie, il est important de bien connaitre son adversaire. La question étant ici : que mange le silure ? Son régime alimentaire est essentiellement constitué d’autres poissons. De la brème au sandre en passant par le cannibalisme et la consommation des ses propres congénères, le silure est un opportuniste, à qui il arrive certes de chasser, mais qui se contente tout aussi bien d’un poisson passant à portée de ses longues moustaches qui lui servent de gouvernail. Le silure consomme aussi des amphibiens, des batraciens et même des canetons ou des pigeons quand il le peut, comme en témoigne une célèbre vidéo disponible sur Youtube : https://www.youtube.com/watch?v=-mcvqrbQU20. Maintenant que nous savons ce qu’il consomme, nous allons pouvoir nous intéresser aux leurres susceptibles d’imiter ses proies naturelles. Autre chose : le silure aime le bruit ! Aussi, les leurres tournants, les billes et les palettes attirent sa curiosité et déclenchent souvent son attaque. On le pêche au fond, dans les fosses en queue de courant durant l’hiver, où il se tient en boule avec ses congénères, mais aussi au ras de la surface, sous les berges, où il est bien souvent caché l’été. On ne saurait d’ailleurs trop vous recommander la chaine Youtube de Julien Signoret (https://www.youtube.com/channel/UCGgf-u2ESaWRI9SJuZPdEiQ/videos), excellent pêcheur de silure, qui montre dans ses vidéos comment capturer les plus beaux spécimens avec sa technique du « Track shadow », qui consiste à frapper la surface de l’eau avec son leurre dans le but d’énerver le silure. Le résultat est juste bluffant.

La sélection de la team Integral Pêche

  • Leurres souples

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-delalande-shad-gt-22-cm-a-l-unite/44475

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-delalande-sandra-23-cm-a-l-unite/44473

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-black-cat-shad-worm-17cm/69592

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-savage-gear-3d-real-eel-20cm/70480

  • Leurres durs

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-savage-gear-3d-snake-20cm-25g-steel-adder/70452

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-savage-gear-3d-smash-tail-135cm-38g/70454

  • Les lames

https://www.integralpeche.fr/fiche/lame-vibrante-madcat-vibratix-12cm-110g/70873

https://www.integralpeche.fr/fiche/lame-madcat-a-static-e-luzion-100g/70823

https://www.integralpeche.fr/fiche/leurre-fishmagnet-double-mower-200g/69416

  • Les cuillers

https://www.integralpeche.fr/fiche/cuiller-black-cat-battle-river/68600

https://www.integralpeche.fr/fiche/cuiller-tournante-madcat-a-static-screaming-spinner-65g-firetiger-uv/70513

Vous voilà à présent bien armé pour affronter le plus gros poisson de nos eaux douces. Le silure aux leurres, vous verrez, l’essayer c’est l’adopter ! Et si vous voulez continuer de rêver, on vous propose de jeter un coup d’œil sur cet article du magasine 1max2peche : https://www.1max2peche.com/silure-record-du-monde/.

Canne silure : notre sélection des meilleures cannes

Découvrez notre sélection des meilleures cannes à pêche pour le silure. Une sélection effectuée avec des cannes spécialisées pour certaines techniques de pêche aux silures.

Pas toujours évident de trouver la meilleure canne pour la pêche au silure. En effet, certaines cannes se distinguent par leur polyvalence, quand d’autres sortent du lot par leur spécialisation pour une technique (bouée, pellet, leurres, verticale aux vifs…).

C’est en se basant sur ces spécialisations techniques que nous avons choisis de vous proposer une sélection de nos meilleures cannes silure. Un top 5 exclusivement de la marque « Black Cat », véritable spécialiste dans le domaine de la pêche aux silures.

La canne silure « freestyle spin » – black cat

Une canne idéale pour la pêche aux leurres durs et aux leurres souples. Il s’agit d’un modèle d’une longueur de 2,40m et d’une puissance de 30 à 150 g qui possède une pointe sensible et une grosse réserve de puissance. Elle permet de pêcher le silure aux leurres dans divers spots : en kayak, en bateau, du bord (sans besoin de grandes distances de lancer).

Plus d’informations sur la canne « freestyle spin » 

La canne silure « Solid spin » – Black cat

La canne Solid Spin est, elle aussi, à privilégier pour la pêche au silure aux leurres, notamment pour la pêche au lancer et à la traîne en bateau. Ses atouts ? Elle est d’une longueur de 2,40 m et est très légère. De plus, le blank en carbone possède une action de pointe et une grosse réserve de puissance (qui augmente plus l’on se rapproche de la poignée).

Plus d’informations sur la canne à pêche pour silure « solid spin »

La canne silure « Freestyle Fireball V-Jig » – Black Cat

C’est la canne silure parfaite pour des pêches verticales aux vifs (fireball) d’un poids de 100 à 220 grammes, en eaux calmes et rivières à fort courant. Il s’agit d’un modèle qui propose une action parabolique et une pointe sensible permettant d’animer les montages pour la verticale et les fireballs avec une grande précision.

Plus d’informations sur la canne « V-Jig Freestyle Fireball »

La canne silure « Freestyle Bank » – Black Cat

Cette canne silure est spécialisée pour des pêches à la bouée ou pellet. Sa souplesse, son action parabolique et sa réserve de puissance font d’elle une canne polyvalente, parfaite pour venir à bout des moyens et gros silures, quelles que soient les conditions de pêche !

Plus d’informations sur la canne pour silure « freestyle bank »

La canne silure « Solid bank » – Black Cat

Spécialement conçue pour la pêche du silure à la bouée ou pellet, cette canne offre une longueur de 2,90m. Elle possède un blank en carbone, une action de pointe douce et une réserve de puissance qui augmente plus on se rapproche de la poignée. Cette canne à pêche à la capacité de bien amortir les rushs des silures et permet la capture de très gros spécimens.

Plus d’informations sur la canne à pêche silure « solid bank »

Quel matériel pour la pêche au silure ?

pêche silure matériel

Capturer le silure n’est pas une tâche aisée ! Étant un poisson volumineux, puissant et combatif, le silure impose un matériel de pêche spécifique, et surtout, résistant. Alors quelle canne et quel moulinet choisir ? Intégral pêche vous guide.

Silure : quelle canne à pêche choisir ?

Pour capturer l’un des plus gros poissons de France, vous devez choisir une canne résistante et puissante et assez longue.

Vous pouvez choisir un modèle dédié à la pêche au silure, une canne destinée à la pêche de la carpe et du brochet ou encore une canne spinning ou casting.

A titre indicatif, il est souvent conseillé de privilégier :

  • Une canne longue de 2,70 à 3,00 m pour la pêche aux leurres ;
  • Une canne de 3,00 à 3,50 m si vous pêchez à la bouée avec une puissance de 300 grammes ;
  • Les cannes silure de puissance 100 à 300 g pour la pêche aux vifs ou aux pellets ;
  • Les cannes silures d’une longueur allant de 2,90 à 3,6 m pour la pêche du bord ;
  • Les cannes silures d’une puissance allant de 80 à 200 g pour la pêche au lancer ;
  • Les cannes silures courtes pour la pêche à la verticale (1,80m à 2.20m) avec des puissances allant de 100 à 300 grammes.

3 cannes pour la pêche du Silure :

Le moulinet

Pour la pêche au silure, il est conseillé de choisir un moulinet de pêche à tambour (tournant ou fixe).

Notez que le choix de la taille du moulinet doit s’effectuer en fonction du poids du silure et de la technique utilisée (en bateau, du bord, aux leurres ou encore à la bouée). 

Ainsi, à titre indicatif, on peut conseiller :

  • Un moulinet de taille 5000 pour la pêche au silure au leurre (cette taille convient à la pêche d’un silure de 4 à 6 kg) ;
  • Un moulinet d’une taille de 8000 ou 10000 pour pêcher le silure aux vifs ;
  • Un moulinet de taille 20000 pour pêcher à la bouée.

Nylon, tresse et bas de ligne

Pour la pêche au silure, vous pouvez utiliser :

  • un nylon d’un diamètre de 40 à 60/100;
  • ou, une tresse de 30 à 40/100 (la tresse est souvent privilégiée car elle est plus résistante)

Ajoutez un bas de ligne de fort diamètre en fluorocarbone de 50 à 70 kg de résistance. Vous pouvez aussi utiliser les bas de ligne dédiés à la pêche au silure.

Quels leurres pour pêcher le silure ?

Privilégiez des leurres souples de 15 cm et plus et de couleurs claires. Vous pouvez utiliser des leurres fortement plombés ou des cuillères ondulantes.

Besoin de plus de conseils sur le matériel destiné à la pêche au silure ? N’hésitez pas à contacter l’équipe d’intégral pêche dès maintenant !

La pêche au silure depuis le bord : les différentes techniques

Vous avez décidé de vous mettre à la pêche au silure ? Sachez que capturer le plus gros poisson de France n’est pas une tâche aisée. Il vous faudra vous munir du matériel adéquat et connaître les habitudes de ce poisson combatif. Intégral pêche vous en doit plus sur ce fameux poisson et les moyens de pêcher le silure depuis le bord.

Le silure : un poisson-chat d’eau douce dans la catégorie des poids lourds

Tout d’abord un peu d’histoire : comment est apparu le silure dans nos eaux françaises ? Le silure est originaire du Danube. Il s’est ensuite dirigé vers les eaux douces européennes suite au réchauffement climatique.

Plus tard, c’est l’homme qui l’a introduit en le relâchant dans le canal du Rhône au Rhin en 1868. Aujourd’hui, il peut être pêché dans les lacs, les étangs ou les rivières et plus précisément dans la Seine, La Loire, La Dordogne, la Garonne et la Saône.

Parlons maintenant des caractéristiques du silure. Ce poisson a la particularité d’être gros ce qui fait de sa capture un véritable combat, qui passionne les pêcheurs expérimentés. En effet, sa taille peut atteindre les 2,5 mètres et son poids les 250 kilos. Attendez-vous donc à batailler dur pour l’avoir ! Il est aussi préférable de le pêcher quand la température de l’eau avoisine les 10°C.

Le silure est un prédateur capable de dévorer des animaux de grande taille. C’est pour cela que le matériel utilisé pour le capturer doit être adapté à sa proéminence et à son gros appétit. Quels sont donc les appâts et les moyens efficaces pour attraper de poisson ?

La pêche du silure au bord : différentes techniques

Le silure peut s’approcher du bord, dans très peu d’eau. Il faut donc trouver le bon poste pour le capturer. Voici les différentes techniques qui pourront vous y aider :

La pêche du silure au leurre

Pour cela, vous devrez utiliser des leurres souples fortement plombés ou des cuillères ondulantes qui permettent d’émettre de grandes vibrations. Pour ce qui est du moulinet, il doit être à tambour tournant ou fixe contenant un nylon résistant. La canne doit être haute pour contrôler les mouvements de dandine.

La pêche du silure à la bouée

Très efficace, cette technique nécessite une embarcation pour déposer les bouées. La canne doit être puissante et longue (3 mètres), et mise en position verticale. Le moulinet doit être robuste. Le choix de l’hameçon est primordial car il va pénétrer dans la mâchoire du silure, il doit donc être très solide et avoir un piquant parfait.

La pêche en plombée, au flotteur sous-marin

L’objectif de cette technique est de décoller légèrement le vif du fond grâce au flotteur sous-marin. Son but est de rendre l’appât visible. Quant à la canne, elle doit être présentée aussi horizontalement que possible.

Vous avez maintenant une idée sur les différentes méthodes à utiliser pour que votre combat acharné avec le silure se finisse de la meilleure manière qui soit !

 

3 conseils pour s’initier à la pêche au silure

Depuis plus de trente ans, le silure colonise les eaux de l’Hexagone. Il s’est installé dans nos fleuves et rivières, notamment la Saône, le Rhône, la Garonne, la Dordogne, la Seine et la Loire. Ce gros carnassier est le plus apprécié par les pêcheurs passionnés car il produit un combat très musclé.

Une première rencontre avec le silure ? Mieux vaut vous y préparer sérieusement ! Vous allez probablement vous retrouver face à un adversaire puissant et corpulent. Suivez les conseils pros d’Intégral Pêche pour vous initier à la pêche au silure et réussir à traquer ce poisson.
Lire la suite

Les hameçons pour silures

Le silure, aussi appelé poisson-chat, est un animal qui peut peser jusqu’à 170 kilos. C’est un poisson combatif qui ne lâche pas prise facilement. Les parties de pêche au silure sont généralement marquées par des combats acharnés pour sortir le poisson de l’eau. Pour y réussir, il faut du matériel d’exception. Intégral Pêche vous présente sa sélection d’hameçons conçus spécifiquement pour la pêche au silure.

Du simple au triple crochet

Un silure pèse en moyenne entre 40 et 50 kilos. Une canne très puissante est donc obligatoire. Mais elle n’a aucun intérêt sans un hameçon suffisamment résistant pour empêcher le poisson de repartir vers le fond. Les modèles de la marque Black Cat et Cat Spirit sont pourvus d’une, deux ou trois pointes métalliques selon les poissons recherchés. Les modèles Owner 5169 et Silure 412 ont une seule pointe recourbée, pourvue d’un œillet cintré vers le haut, disponibles en plusieurs tailles. Si l’on utilise un vif avec un triple, le mieux est de le piquer avec une seule pointe. Ainsi, il reste libre de ses mouvements et les deux autres pointes sont plus efficaces pour se planter dans la gueule du silure.

Attention cependant, le risque avec ces hameçons est de blesser la gueule du silure et d’être difficiles à décrocher. Or les pêcheurs le savent bien : ce poisson est parfait pour le sport, mais mauvais dans l’assiette. On le rejette généralement après l’avoir attrapé. D’où l’importance de trouver un montage efficace, qui ne blesse pas trop l’animal.

Le silure, une proie de choix, comment le pêcher ?

Poisson de rivière et de grandes profondeurs, le silure est l’un des carnassiers les plus difficiles à pêcher. Prédateur naturel des poissons d’eau douce, le silure se complaît dans les fonds sableux et vaseux, moyennement éclairés. Il est cependant capable de remonter à la surface pour se nourrir. Intégral Pêche vous propose du matériel ainsi que des conseils pratiques pour attraper ce carnassier.

Lire la suite

Qu’est-ce qu’un clonck pour la pêche au silure ?

Inventé pas des pêcheurs du Danube, le clonck ou clonk est un objet utilisé dans la pêche au silure, il permet de frapper l’eau pour produire des sons à sa surface. Cette technique reproduit le son émis par le mouvement d’un oiseau ou d’un rat musqué dont ils sont très friands. En éveillant sa curiosité, le silure remonte à la surface et vous pourrez ainsi aisément le faire mordre au leurre ou au vif que vous lui présenterez.

Fabriqué en bois ou en carbone, le clonck se saisit fermement par la poignée au-dessus de l’eau. Puis en effectuant un mouvement de bras et de poignet vers l’arrière, le pêcheur vient frapper la surface de l’eau grâce à son extrémité concave ou convexe.

Cet outil est décliné sous différentes formes, vous pourrez ainsi le choisir en fonction de votre niveau de maîtrise de la pêche au silure ou en fonction de la profondeur du bassin. Chaque clonck produit un son différent.

Si vous utilisez trop souvent le même outil au même endroit de pêche, le silure peut s’habituer au son de votre ustensile et se méfier. Cependant, vous pourrez l’utiliser pour attirer d’autres poissons même si cet ustensile a été spécialement conçu pour la pêche au silure. Pour éviter le phénomène d’accoutumance, nous vous recommandons d’utiliser différents modèles produisant des sons différents.