No-Kill : comment relâcher les poissons ?

no kill technique

La pêche no-kill doit respecter certaines « règles ». En effet, la pratique ne consiste pas simplement à remettre sa prise à l’eau. Il faut relâcher les poissons dans de bonnes conditions. On vous explique lesquels.

Le no-kill : une technique de pêche éthique

Pratiquer le no-kill ou le « catch and release », c’est pêcher sans tuer le poisson. Il s’agit donc de remettre à l’eau sa prise volontairement après l’avoir capturée, et ce, quel que soit la taille légale de capture autorisée.

Cette pratique éthique de la pêche participe à la préservation des espèces, surtout lorsqu’elles sont menacées. Elle permet aussi de recentrer l’activité sur la pêche en tant qu’activité sportive.

Attention, il faut respecter quelques règles quand vous pêchez en no-kill. Notamment au moment de manipuler et relâcher le poisson.

Bien manipuler un poisson

Ne pas tuer sa capture est essentiel lorsque vous pêchez en no-kill. De même, il convient de ne pas la blesser au moment de sa prise et de sa remise à l’eau.

Ainsi, si vous pratiquer cette technique de pêche, pensez à capturer le poisson rapidement afin qu’il ne soit pas trop épuisé lors de sa remise à l’eau.

Pour attraper le poisson : 

  • Mouillez-vous les mains avant de le toucher pour ne pas lui enlever son mucus protecteur.
  • Surtout, soyez délicat et précautionneux lorsque vous le manipulez.
  • Ne touchez pas ses yeux ni ses branchies.
  • Ne le serrez pas afin d’éviter toute lésion d’organe.
  • Tenez-le en position horizontale en supportant son ventre.

Il est conseillé de garder le poisson le plus possible dans l’eau. Soyez donc rapide au moment de l’attraper et de décrocher l’hameçon. D’ailleurs, pour cela vous pouvez utiliser une épuisette et un tapis ainsi qu’un dégorgeoir.  

Bien relâcher un poisson

Bien relâcher le poisson est essentiel. Une fois avoir ôté l’hameçon, remettez à l’eau le poisson en le tenant légèrement avec la tête face au courant pour qu’il puisse se réoxygéner plus rapidement. Puis, une fois qu’il a repris des forces, au moment où il devient plus vif et donne des coups de queue, vous pouvez le laisser partir de lui-même.

A noter : le no-kill n’est pas sans risque pour le poisson. Mais suivre ses règles et gestes simples permet de respecter et préserver davantage la ressource.

Rendez-vous sur notre site www.integralpeche.fr pour choisir le matériel de pêche le plus adapté à cette technique no-kill.

Les commentaires sont fermés.